Benutzer Login

Registrieren
   
 

Newsletter Subscription

Les abeilles ne sont pas seulement sympathiques ; sans elles, la nature et l’homme auraient un sérieux problème.

Les espèces de plantes, y compris le tiers des plantes cultivées dans les exploitations agricoles, dépendent de la pollinisation des abeilles
C’est pour cela que la mortalité des abeilles menace aussi bien l’écosystème dans son ensemble que la production traditionnelle de nourriture. Ce problème survient principalement suite à la réduction continue de leur habitat naturel. C’est pourquoi les projets de ruches qui protègent ces précieux insectes et leur fournit un espace où se développer sont aussi importants. La société de gestion des déchets AWG Abfallwirtschaftsgesellschaft mbH Wuppertal (AWG) possède un site industriel situé juste à côté d’une réserve naturelle. Inspirée par des projets similaires, AWG a décidé d’aménager un espace réservé à quatre colonies d’abeilles. La technique de profilés de notre système de construction modulaire MB a été utilisée pour la structure de base de la ruche.

Tous les chemins mènent au projet ruches

Il connaît bien les profilés d’item.

La société est entrée en contact avec deux jeunes apiculteurs qui étaient justement à la recherche de nouveaux endroits pour leurs ruches et ils étaient ravis du terrain qui leur a été proposé. Après être parvenu rapidement à un accord, AWG prit en charge les structures de base des ruches. Étant donné que l’un des deux apiculteurs travaille comme designer dans une société industrielle à Wuppertal, il eut ses propres idées : « Il connaît bien les profilés d’item. Il quand il construit quelque chose, c’est exactement ce qu’il utilise. Après tout, il sait à quel point ils peuvent être flexibles et stables », déclare Willy Görtz, directeur suppléant chez AWG. Bien que le bois fût d’abord considéré pour les structures de base des ruches, ce matériau est sensibles aux intempéries et aurait besoin d’être remplacé régulièrement. La durabilité et la stabilité furent les deux raisons qui ont joué en faveur de nos profilés en aluminium, plus précisément le profilé 8 40×40, léger et naturel.

Une ruche individuelle doit être vue comme une sorte de maison pour toute une population d’abeilles. Dans ce projet, chacune de ces ruches est répartie sur trois étages (châssis). Les ruches sont fermées par un couvercle qui les protègent contre les intempéries. Au fond, un trou permet aux abeilles d’entrer et de sortir, d’où la nécessité de surélever les ruches en les plaçant sur une structure de base. Dans la partie inférieure se trouve la chambre à couvain, suivie du magasin à miel dans lequel les cadres alvéolés sont suspendus. Ces derniers sont fait en bois et c’est là que les abeilles créent leurs fameuses alvéoles. Chacune des deux ruches, qui sont très importantes pour la production de miel, entrent dans un des cadres inférieurs. Une fois construites, il sembla nécessaire d’ajouter des « planches d’atterrissage » supplémentaires pour faciliter l’envol et l’arrivée des abeilles. Pour ajouter les planches de la taille d’une feuille DIN A4, des profilés de 30 cm ont été placés sur chacun des cadres inférieurs.

La durabilité dans la société DNA

La durabilité est un sujet qui nous est cher

Entretemps, les abeilles ont emménagé dans les nouvelles ruches (ou plutôt, ont été emménagées) et ne sont donc plus avec les collègues ou voisins des apiculteurs. Elles se sentiront sans aucun doute comme chez elles dans leur nouveau territoire, qui serait autrement resté inhabité, et exploreront leur environnement après leur période d’hibernation. L’écosystème local ne pourra que bénéficier de ses nouveaux voisins insectes. Le projet ruches s’inscrit parfaitement dans l’attitude responsable de l’entreprise, comme Görtz le souligne : « La durabilité est un sujet qui nous est cher. » Nous sommes une entreprise spécialisée dans l’élimination des déchets et nous exploitons une centrale de valorisation énergétique des déchets. Notre travail consiste à produire de la chaleur et de l’électricité à partir des déchets qui sont, après tout, créés par chacun des habitants de Wuppertal. » Cette orientation vers la durabilité se reflète également dans d’autres projets. Par exemple, AWG travaille actuellement sur la production d’hydrogène utilisé dans les piles à combustible des bus appartenant du transport public.

Vous aimeriez être tenu informé régulièrement des possibilités d’applications innovantes que proposent les solutions d’item ? Nous avons exactement ce qu’il vous faut : abonnez-vous au blog d’item via l’encadré en haut à droite !