Benutzer Login

Registrieren
   
 

Newsletter Subscription

Les tendances 2019 pour la construction de machines

Ce début d’année est le moment idéal pour jeter un œil sur les tendances actuelles dans la construction de machines. 

L’année 2018 a laissé sa trace dans l’ensemble du secteur de la construction de machines. La protection des données était probablement l’élément qui a eu le plus d’impact. En effet, l’introduction du RGPD (Règlement général sur la protection des données) a forcé l’économie entière à aborder toute une série de sujets. Les défis qu’apportent les processus du passage au numérique et l’industrie 4.0 sont devenus encore plus importants. Il apparait de plus en plus clair que, malgré un climat économique favorable, aucune entreprise de construction de machines ne peut se permettre de remettre la numérisation à plus tard. Nous avons déjà abordé le thème de la construction de machines du futur. Mais qu’en est-il des tendances, des défis et des opportunités des entreprises de construction de machines ?

Tendances 2019 dans la construction de machines : accent mis sur la numérisation

Au fur et à mesure que progresse le passage au numérique, beaucoup des tendances qui ont déjà forgé le secteur de la construction de machines seront encore plus pertinentes en 2019. C’est par exemple le cas de l’intelligence artificielle (AI), de l’Industrial Internet of Things, du Smart Data ou encore de la cybersécurité. Les mécanismes de défense contre les cybercriminels gagneront sûrement en importance, notamment en raison des fuites de données qui ont touché des politiciens allemands en 2018. Notre guide sur la protection des données dans le secteur de la construction de machines regroupe les dangers typiques. Cette base permettra aux entreprises de protéger leurs données.

Après plusieurs percées scientifiques, l’IA, sous forme de d’assistants virtuels, croît en importance dans les activités quotidiennes. De manière générale, la construction de machines telle que nous la connaissons intègre de plus en plus de technologies numériques et devient par conséquent un hybride intelligent qui compte de nombreux réseaux. L’Industrial Internet of Things illustre comment les entreprises de construction de machines qui maitrisent les méthodes numériques obtiennent un avantage compétitif. Les appareils communiquant entre eux ne font pas qu’accélérer les processus de production et de transport, ils peuvent également supporter de nouveaux modèles commerciaux dans lesquels les processus s’adaptent automatiquement sur base des données générées.

En 2019, l’humain est toujours au centre de la construction de machines

Nous nous rapprochons de plus en plus du but que sont les usines intelligentes, complètement automatisées et auto-optimisées. Grâce à l’IA, les machines intelligentes sont plus rapides, plus efficaces et plus flexibles. En 2019 et par la suite, l’IA jouera un rôle de plus en plus important dans les environnements de production et servira d’interface de communication entre l’homme et la machine. Mais, comme dans tous les autres aspects du passage au numérique, les entreprises doivent impliquer tous leurs employés et leurs compétences individuelles si elles ne veulent pas perdre leurs compétences clés. C’est également la conclusion de l’étude « Numérisation dans la construction des machines » de Böckler-Stiftung, qui souligne que les méthodes de la production lean sont idéales pour les processus internes de numérisation.

Les tendances de 2019 dans la construction de machines montrent une culture d’entreprise progressive et des méthodes de recrutement modernes.

C’est principalement grâce à la numérisation dans la construction de machines que les taches standard, notamment lors de la conception, peuvent être accomplies plus rapidement. L’ingénierie numérique en est un bon exemple : les employés ont plus de temps pour se concentrer sur les taches et innovations complexes. Il y a en outre un immense potentiel à explorer dans les domaines du Big Data et de l’analyse de données. Ceux qui sont en mesure d’évaluer systématiquement et efficacement les données se trouvent dans une position idéale pour optimiser leurs produits, leurs services et leurs processus. Pour cela, il faut naturellement faire appel au talent d’experts en informatique et de « Data Scientists ». Les tendances dans la construction de machines en 2019 incluront une culture d’entreprise progressive, notamment en raison de la guerre des talents, avec un accent mis sur l’agilité, le « new work » et l’apprentissage continu, sans compter une méthode de recrutement moderne.

Vous vous intéressez au futur de la construction de machines et à la numérisation ? Nous avons la solution : abonnez-vous au blog d’item via l’encadré en haut à droite !