Newsletter Subscription

Formation continue en génie mécanique avec l’item Academy

Il existe maintenant un nouveau point de contact numérique pour la formation continue en génie mécanique.

La numérisation simplifie de nombreux processus en génie mécanique : cela s’applique non seulement à la construction ou à la coordination interne et externe, mais également au domaine de la formation. Avec l’item Academy, nous souhaitons offrir à nos clients et à toute personne intéressée par le génie mécanique une expérience pratique gratuite. Le spectre s’étend des introductions générales sur des sujets tels que la Lean Production ou l’EDD, aux vidéos d’instruction, en passant par les instructions d’assemblage des produits item. Dans cette formation en génie mécanique, les utilisateurs peuvent suivre des cours en ligne interactifs, quand et où ils veulent. À l’occasion du lancement de ce nouveau format de formation flexible, nous avons rencontré Joel Hesse, le visage derrière l’item Academy, pour un entretien.

item emprunte de nouveaux chemins

Pourquoi item a-t-il lancé item Academy pour les clients, les partenaires et les employés ? Quelles étaient les motivations ?

Cela a plusieurs raisons. item a connu une forte croissance dans presque tous les domaines ces dernières années. Nous vendons de plus en plus de produits à de plus en plus de clients dans de plus en plus de pays. Chacun de ces clients a de nombreux employés à former à l’application de nos produits.

Dans le même temps, nous assistons à des changements fondamentaux chez nos clients. La production et les produits deviennent de plus en plus numériques. La microélectronique est de plus en plus utilisée. Le risque d’endommager les produits et les machines sans le remarquer par des décharges électrostatiques augmente pratiquement chaque année à mesure que la miniaturisation progresse dans ce domaine. Parallèlement, l’intérêt pour des sujets tels que la Lean Production et les solutions Karakuri augmente également. En raison notamment du vieillissement du personnel, le problème de l’ergonomie au travail n’est plus seulement un facteur de coûts, mais il devient aussi un élément important permettant de réduire les congés maladie et de pouvoir proposer des postes de travail attractifs.

En d’autres termes, la quantité et l’étendue des informations nécessaires à nos clients pour utiliser efficacement notre système modulaire sont en augmentation.

Y a-t-il eu des défis particuliers lors de la mise en œuvre ?

Oui, il y en a eu. Pour nous, il était important que le client ne soit pas obligé de créer un autre compte. Par ailleurs, il devrait n’avoir à se connecter qu’une seule fois dans le navigateur et pouvoir basculer de manière simple entre nos offres numériques. Nous avons donc dû relier la base de données d’utilisateurs existante de www.item24.com au système de gestion de l’apprentissage ILIAS (Integriertes Lern-, Informations- und Arbeitskooperations-System, ou système intégré d’apprentissage, d’information et de coopération), en tenant compte de scénarios qui fonctionnent dans toutes les langues et dans tous les pays.

Nous devons également adapter le contenu de l’apprentissage aux besoins des groupes cibles dans les différentes régions d’item. Non seulement en termes de texte, mais également en termes de conception d’image et d’autres caractéristiques régionales.

Apprendre quand et où on le souhaite – c’est le fondement de l’item Academy.

Formation continue en génie mécanique sur place et en ligne

L’offre est-elle utilisable par chacun ? Une inscription est-elle nécessaire au préalable ?

Oui, tout le monde est invité à utiliser l’item Academy. Gratuitement et sans engagement. Une inscription est nécessaire et utile pour le client. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons développer pour lui un contenu d’apprentissage adapté à ses intérêts. L’Academy évolue constamment. Elle est complétée par un contenu d’apprentissage supplémentaire et des fonctionnalités intéressantes. Toutefois, l’inscription n’est nécessaire que si vous n’êtes pas encore inscrit sur item24.com. Vous ne vous enregistrez qu’une seule fois et avez un accès instantané à tous les services en ligne d’item (données de CAO, outils en ligne, centres de téléchargement de supports, etc.).

L’item Academy sera-t-elle considérée comme complémentaire à la formation sur place ou l’offre en ligne remplacera-t-elle les événements sur place ?

L’item Academy complétera les événements sur place. Les deux formats ont leurs avantages spécifiques. Idéalement, nous allons combiner la flexibilité temporelle et spatiale du contenu numérique aux avantages des ateliers pratiques sur place.

Cela permet à nos clients d’y passer moins de temps et d’économiser des frais de déplacement, qui surviendraient normalement. À leur tour, leurs employés bénéficient d’une formation leur permettant d’entrer directement en échange synchrone avec le formateur sur le site sans avoir à écouter d’abord les principes théoriques.

Les plus jeunes employés et stagiaires apprécient particulièrement la formation en ligne.

Le concept didactique de l’item Academy

Comment les outils de configuration doivent-ils être évalués dans ce contexte ? Y aura-t-il des instructions explicatives ou seront-ils autonomes ?

Les outils en ligne sont très intuitifs dans leur fonctionnement et très faciles à utiliser après une familiarisation rapide. Nous étudions actuellement des scénarios dans lesquels les outils et l’Academy se complètent mutuellement au profit du client. L’item Academy peut expliquer le principe des produits des outils, et à l’inverse, les outils en ligne permettent à l’utilisateur de l’item Academy d’appliquer immédiatement ce qu’il a appris.

Pour qui les formations ont-elles été conçues, à qui s’adressent les instructions des produits ? Expliquez la conception et la didactique.

L’item Academy est actuellement basée sur deux formats importants. Les formations en ligne résument les connaissances de base utiles sur un sujet et peuvent être suivies tranquillement au bureau, en buvant un café. Le groupe cible est constitué des experts techniques, tels que le responsable de la production, le fabricant de l’équipement, le concepteur, mais également le monteur, qui installe lui-même nos produits.

Personnellement, le deuxième format est mon préféré. Il s’agit d’instructions pas à pas qui utilisent la vidéo, le texte et l’animation pour toujours ne montrer que l’étape suivante de l’assemblage et guider l’utilisateur tout au long du processus d’assemblage.

Nous voulons ainsi donner à l’ouvrier les informations au moment où il en a besoin pour pouvoir les appliquer sur son poste de travail. On peut le voir comme une sorte d’assistance à la performance. Deux avantages importants à cela : d’une part, il n’a pas besoin d’apprendre beaucoup de choses à l’avance et, d’autre part, il relie directement l’expérience haptique à ce qu’il vient d’apprendre. Idéalement, il emmène donc sa tablette sur le poste de travail. Bien entendu, nous savons que tous les clients ne disposent pas d’un appareil mobile et d’un réseau local sans fil sur leur lieu de travail, mais il suffit alors de retenir les connaissances apprises avec le module pour les appliquer sur le poste de travail.

En termes de contenu, je conçois le contenu de l’apprentissage de manière aussi interactive que possible et en mettant l’accent sur le transfert des connaissances. Encore une fois, le contenu se base sur le fait que l’on retient mieux les choses lorsqu’on peut y associer une action concrète. Par conséquent, j’essaie d’éviter les enchaînements typiques de diapositives PowerPoint remplies de texte qui se terminent par un test de connaissances.

À mon avis, il est beaucoup plus efficace de donner à l’apprenant des tâches pour lesquelles il a le choix de la manière dont il veut réagir. Selon sa décision, il peut voir les conséquences fictives de sa décision. La motivation est souvent plus forte pour éviter un résultat indésirable, comme visser un connecteur de manière incorrecte, que pour essayer d’atteindre un objectif. Il faut toutefois reconnaître que l’élaboration de ces scénarios ne réussit pas toujours pour diverses raisons. Par ailleurs, leur conception et leur mise en œuvre est souvent compliquée. Néanmoins, je suis convaincu que c’est une méthode idéale.

Les connaissances acquises dans l’item Academy peuvent être appliquées directement.

Formation en ligne à multiples facettes en génie mécanique

Qui décide quels sujets peuvent être trouvés dans les deux domaines de l’offre en ligne ? Existe-t-il une sorte de planning rédactionnel ?

Comme indiqué ci-dessus, le choix des sujets repose principalement sur les intérêts de nos clients dans les différentes régions. Bien entendu, les départements de didactique, de vente, de groupe de produits et de marketing me soumettent également leurs idées. La décision finale sur le contenu est prise par la direction en me consultant, et en tenant compte des départements mentionnés.

Y aura-t-il à l’avenir un espace réservé aux employés avec une offre de formation continue supplémentaire pour les employés ?

Bien entendu, la formation de nos collègues est aussi importante que difficile pour nous. Dans un premier temps, tous les employés d’item auront également accès à l’item Academy. Pour cela, nous avons créé un espace exclusif dans le système. Mais à moyen terme, nous continuerons naturellement d’élargir notre offre de formation à nos employés.