Benutzer Login

Registrieren
   
 

Newsletter Subscription

Solution Karakuri pour l’industrie de sous-traitance automobile

Comment une fourniture de produits pour le montage de pompes de refroidissement tire profit d’une automatisation « low-cost ».

Nous nous sommes déjà dévoués à l’histoire et au principe de base de Karakuri Kaizen. Il s’agit d’une variante de l’automatisation fondée exclusivement sur l’énergie mécanique et qui ne nécessite donc aucun support (par exemple, par des entraînements de quelque type que ce soit). Entrons maintenant dans la pratique afin de trouver une solution item pour NIDEC GPM GmbH. Cette société de Merbelsrod fait partie des principaux fabricants de pompes à eau, à huile et à huile de transmission. Elle compte parmi ses clients de nombreux constructeurs automobiles de renom, tels que VW, Daimler ou Jaguar.

Lean Production avec item

Dans un premier temps, le but était de soulager les logisticiens de l’entreprise qui devaient jusqu’alors approvisionner les étagères en produits d’une façon peu ergonomique. Dès qu’un plateau était vide, ils devaient immédiatement le réapprovisionner ou les employés devaient interrompre leur travail et le faire eux-mêmes si les logisticiens étaient déjà occupés ailleurs. Il est désormais possible d’utiliser une solution Karakuri personnalisée pour l’automatisation low-cost d’item en passant également par un coin.

Au moyen d’un câble sous gaine, le logisticien transporte les supports de pièces vers l’une des trois pistes du rayonnage spécial. Tout reste fluide grâce à la conception en pente et aux convoyeurs à galets : les supports de pièces approvisionnés en pièces détachées pour pompes de refroidissement parviennent directement, sans effets supplémentaires, aux travailleurs qui les font ensuite passer pour monter les pompes de refroidissement.

Il peut travailler de quatre à cinq heures à la suite jusqu’à ce que le logisticien ait à intervenir pour effectuer le réapprovisionnement.

L’étagère Karakuri permet également de soulager le travailleur, car les pièces dont il a besoin lui parviennent à une hauteur ergonomique. La solution Karakuri lui donne en outre une autonomie de plusieurs heures : « Il peut maintenant travailler quatre à cinq heures d’affilée avant que le logisticien ne doive ravitailler les supports de pièces » explique Tobias Kieser, responsable de la préparation du travail. C’est un élément qui a son importance, car l’installation de montage fonctionne de manière entièrement automatisée et doit donc être ravitaillée en continu par le travailleur. Il finit par collecter les plateaux vides et les fait glisser vers l’arrière par le retour afin que le logisticien puisse le récupérer. Cette façon de procéder optimise au maximum la fourniture de produits. L’optimisation et le soulagement des processus font partie des caractéristiques centrales de la pensée Karakuri.

Karakuri = Lean et ergonomique

Émanant de la société japonaise NIDEC Corporation, la philosophie Lean fait de toute façon partie des principes centraux de la société. Tobias Kieser souligne expressément cette position : « Nous nous efforçons sans cesse de poursuivre la pensée Lean et de continuer à nous développer dans l’esprit de l’amélioration continue. » À cela s’ajoute le fait que le facteur de productivité occupe une place cruciale dans le secteur automobile.

Tout aussi important pour NIDEC GPM : la protection des travailleurs, et donc le respect des principes ergonomiques. La productivité et l’approche ergonomique se complètent parfaitement dans la production au plus juste. À cet égard, Karakuri correspond parfaitement à ce profil d’entreprise et aux exigences qui y sont liées, comme le souligne Monsieur Kieser : « Karakuri vient à la rencontre de la pensée ergonomique. »

Coopération de confiance

Avant de commencer le projet Karakuri, la société NIDEC GPM GmbH était familiarisée avec notre technique de profilés, car elle l’utilisait dans ses installations et dans ses machines. Suite à une formation dans le domaine de la Lean Production, durant laquelle le responsable a présenté deux de nos solutions Lean, l’attention a été portée sur cette gamme de produits d’item. Monsieur Kieser a ensuite pris contact avec notre entreprise et il s’ensuivit une inspection des endroits problématiques.

C’est à la suite de ce dialogue fructueux qu’est née ladite solution d’approvisionnement. Tobias Kieser ne constate que du positif sur le déroulement du projet et l’efficacité de l’étagère Karakuri : « Tout s’est déroulé sans accroc. » C’est notamment la raison pour laquelle il y a un projet de suivi. Une fois de plus, il s’agit d’approvisionner le travailleur en pièces à une hauteur ergonomique et avec peu d’effort. Toutefois, le degré de difficulté se trouve un cran au-dessus : cette fois ci, la solution Karakuri doit notamment passer par plusieurs courbes.

Souhaitez-vous être régulièrement informé des solutions innovantes proposées par item ? Nous avons la solution : abonnez-vous à l’item Blog via l’encadré en haut à droite !