Benutzer Login

Registrieren
   
 

Newsletter Subscription

Ergonomie sur le poste de travail : la promesse de l’industrie 4.0

Les effets du passage au numérique sur l’ergonomie des postes de travail sont aussi divers que remarquables. Les postes de travail ergonomiques d’item constituent une première étape.

L’industrie 4.0 est sur toutes les lèvres, comme nous avons pu le voir lors de la semaine thématique d’ARD, « L’avenir du travail ». Cependant, il est facile d’oublier ce que cette quatrième révolution ergonomique signifie pour l’ergonomie sur le lieu de travail. Il est difficile de nier le fait que ces deux thèmes sont étroitement liés : l’industrie 4.0 ne cesse de gagner en importance, tandis que la population allemande diminue et vieillit. Les entreprises cherchent sans cesse de nouvelles façons de garder leurs employés en bonne santé pour qu’ils puissent continuer à travailler – de même qu’ils explorent les possibilités que peuvent offrir les systèmes numériques. L’article qui suit passe en revue les conséquences de cette révolution en matière de santé sur le lieu de travail industriel.

L’ergonomie des postes de travail par la collaboration entre humains et machines

La dernière fois, nous avions déjà présenté des systèmes cyber-physiques (CPS) : Les pièces usinées sont représentées par un agent logiciel et peuvent communiquer l’une avec l’autre. Naturellement, cela ne veut pas dire que les personnes sont mises à l’écart de cet Internet des objets. Au contraire, leur participation va bien au-delà du simple contrôle de fonctionnement. Ils deviennent eux-mêmes une part du réseau – en tenant compte des principes ergonomiques. Imaginons que le produit A a reçu la tâche de décider qui devrait l’usiner. Sur base de données personnelles (comme la corpulence ou les tâches antérieures) il détermine automatiquement que la personne B est la plus apte pour cette tâche. La personne C n’a pas été choisie en raison du risque que l’opération soit trop exigeante pour elle.

Des clôtures de protection ou des vêtements de travail spéciaux ne sont plus nécessaires.

Dans l’industrie 4.0, une autre variante de l’interaction entre l’homme et la machine consiste à utiliser des robots collaborants. Les humains et leurs collègues artificiels travaillent alors pour ainsi dire main dans la main. D’un point de vue ergonomique, cette division du travail offre de nombreux avantages : d’une part, les machines peuvent prendre en charge des tâches qui sont rapidement physiquement éprouvantes pour l’employé, qu’il s’agisse des postures fatigantes ou des outils lourds. D’un autre côté, la dernière génération de robots est équipée d’un revêtement extérieur sans angle, ce qui signifie qu’ils peuvent opérer directement à proximité de personnes. Par conséquent, les barrières de sécurité ou des vêtements de travail spéciaux ne sont plus nécessaires. De plus, un système de capteurs permet aux robots de percevoir les contacts et ainsi, de les éviter en douceur.

Pour le travail manuel : postes de travail ergonomiques d’item

L’individu ne reste donc en aucun cas en arrière-plan. La fabrication manuelle a également une grande importance pour l’industrie 4.0. En dépit de l‘effort physique que ce genre de travail demande, l’intégration grandissante d’employés dans des systèmes numériques signifie également que le niveau de transparence grandit sur le lieu de travail. Si des données clés (corpulence, zone de maniement idéale, etc.) sont disponibles pour tous les employés, les entreprises peuvent s’assurer que leur personnel est réparti aussi efficacement et ergonomiquement que possible. À l’avenir, les tables de travail ergonomiques réglables en hauteur en continu seront indispensables et il ne sera pas possible de faire sans. Tout cela est inclus dans les postes de travail ergonomiques d’item. C’est pour cette raison que l’industrie 4.0 représente un autre pas en avant dans le développement de l’agencement de postes de travail ergonomiques.

Dans le domaine des « Wearables » apparaît une autre tendance intéressante pour un travail ergonomique. Bien que ce mot-clé fasse probablement d’abord penser aux smartwatches, les systèmes informatiques portables apportent également de nombreux avantages à un poste de travail industriel. Il existe par exemple des gants de travail qui aident considérablement l’utilisateur en lui indiquant si chacune des étapes de production a été effectuée de façon conforme. Un scanner intégré permet également d’identifier les biens en un rien de temps. Les employés peuvent ainsi compléter plusieurs tâches en une fois sans devoir effectuer de mouvements supplémentaires. Quoi qu’il en soit, il est intéressant de penser à ce que l’avenir nous réserve en termes d’ergonomie sur le poste de travail.

L’individu n’est en aucun cas mis à l’arrière-plan.