Benutzer Login

Registrieren
   
 

Newsletter Subscription

L’histoire d’item : De Solingen jusqu’au bout du monde

Comment tout a commencé : Voici comment une entreprise qui ne comptait que deux membres s’est développée en une réussite mondiale.

Un nouveau centre de distribution et de production dans la région de Piepersberg, le nouveau site d’item à Hanovre (avec l’usine lean qui s’y trouve) et surtout les innovations dans le domaine de l’ingénierie numérique. Ces derniers temps, beaucoup de choses ont changées dans le monde d’item. Il vaut la peine de s’arrêter un instant et de porter un regard rétrospectif sur l’histoire du système de construction modulaire MB car, en plus d’être divertissant, cela peut également s’avérer instructif : en effet, ce genre d’histoires de fondation et d’entreprise montrent souvent comment une vision sur le long terme s’avère payante par la suite. Tout a commencé en 1973 : Gerrit Pies et Wolfgang Rixen se sont rencontrés alors qu’ils étaient collègues dans un bureau d’étude d’une entreprise de construction mécanique de renom. Peu de temps après, ces deux perfectionnistes fondèrent leur propre bureau d’étude appelé « Rixen & Pies GbR » mais que l’on connaissait déjà à l’époque sous le nom non officiel de « item » (une forme abrégée de « Industrietechnik und Maschinenbau »).

Les débuts à Solingen, pleins d’énergie

Le tout premier bureau de la rue Fichtestraße était occupé jusqu’aux petites heures. L’un des deux fondateurs continuait d’exercer son ancien métier pendant la journée tandis que son partenaire créait des offres et des schémas. D’une certaine façon, les premiers jours d’item peuvent tout à fait être comparés à une start-up d’aujourd’hui. Ils se sont rapidement fait un nom dans la construction et la réalisation de machines spéciales en régie propre. C’est finalement en 1976 que la société fut officiellement renommée « item ».

Deux ans plus tard, la société déménagea dans des nouveaux locaux avec un hall de montage dans le quartier de Wald. Notre équipe qui s’était entretemps agrandie s’affairait plus intensivement que jamais à rendre plus efficaces et plus variables les machines spéciales répandues à cette époque. Autrefois, item possédait un poste de travail de Siemens qui comprenait un écran monochrome et une imprimante matricielle. Ce poste n’était pas seulement utilisé pour l’ensemble de la correspondance commerciale mais il servait aussi à la comptabilité et au traitement des commandes. Le département électrotechnique utilisait un équipement de pointe, à savoir des automates programmables industriels (API).

Lancement initial des systèmes de construction modulaire MB

La première utilisation intensive de l’aluminium fait partie de ces histoires qui ne s’inventent pas : c’est le cyclisme qui est venu éveiller une nouvelle passion chez les fondateurs d’item. Il fallait développer et produire un porte-vélos dont les composants essentiels seraient en aluminium. item fit alors appel à une usine de pressage d’aluminium pour lui produire ce matériel. Au cours de ce projet, ils prirent de plus en plus conscience des possibilités qu’offrait le procédé d’extrusion utilisé. Avec les profilés 40×40 et 80×40, ils ont expérimenté et créé les profilés de base qui seront utilisés plus tard pour les systèmes de construction modulaire MB. Le procédé des constructions de cadres en acier, coûteux et laborieux, fut révolutionné par le nouveau principe de vissage grâce aux profilés modulaires en aluminium.

Le moment était tout simplement venu de créer un profilé en aluminium. La commercialisation commença en 1980 sous le regard d’abord septique des experts. Équipé au départ de sept profilés de base, de quelques éléments fonctionnels et d’assemblage, et de ses premiers accessoires, il a rapidement su séduire par sa forme et sa fonctionnalité. Étant donné que toutes les constructions peuvent continuellement être adaptées et complètement reconstruites si nécessaire, le système était directement compatible avec la technologie de construction CAO qui venait d’être développée. C’est ainsi que les systèmes de construction modulaire MB posèrent les jalons de ce que permet aujourd’hui l’ingénierie numérique.

Réussite croissante à l’étranger

Dès 1984, un partenaire commercial inclut le système de construction modulaire MB dans son programme de distribution Au début des années 90, il y eu des collaborations fructueuses avec des partenaires de distribution en Hongrie, en Slovénie et en Pologne. La première société à l’étranger, item Italia, fut fondée en 1992. Item a également renforcé sa présence régionale et mis en place huit centres de distribution pour les systèmes de construction modulaire MB qui sont aujourd’hui au nombre de onze. Petit à petit, il est devenu possible de desservir le reste du monde : en 1997, item était présent aux USA et deux ans plus tard, en Australie et en Afrique. Aujourd’hui, les solutions d’item sont disponibles sur les cinq continents. En plus d’avoir plusieurs succursales en Suisse et en Pologne, item connu un autre moment fort avec l’inauguration d’item International America LLC et d’item China.