Newsletter Subscription

Exploiter les possibilités de la transition numérique pour le montage

Voici comment l’infrastructure numérique et l’utilitaire Projectviewer d’item avec ses notices d’assemblage 3D facilitent le montage au quotidien. 

Que ce soit sous forme de systèmes d’assistance ou de guides pratiques en ligne : la digitalisation s’installe de plus en plus dans le domaine du montage manuel. Même s’il n’y a pas encore forcément un poste de travail numérique en complément de chaque poste de travail de montage. Cependant, les services de montage disposent en général au moins d’une possibilité centralisée permettant la saisie d’informations. Dans ce cas, on fait le plus souvent appel à un matériel spécifique qui résiste aux conditions d’un environnement de production, par exemple en assurant une protection contre les vibrations, la poussière ou l’huile. En plus des PC industriels, les « clients légers » ont la cote, c’est-à-dire des systèmes informatiques simplifiés qui font appel à la puissance de calcul d’un serveur central. En raison de leur encombrement réduit, on peut les intégrer facilement dans une table de travail à l’aide de supports pour client léger. De plus, il existe des tablettes industrielles robustes que l’on peut souvent utiliser même avec des gants de travail. Les conditions techniques nécessaires à une infrastructure numérique optimale existent donc bel et bien dans le domaine du montage. A l’aide des fonctions de Projectviewer, qui fait partie d’item Engineeringtool, on peut également montrer à titre d’exemple à quel point le passage au numérique peut être utile au travail de montage : Projectviewer associe des données de construction, des informations concernant les composants utilisés et une notice d’assemblage au-delà des barrières des mondes analogique et numérique.

A quel point la construction mécanique européenne est-elle numérique ?

Une comparaison intéressante des pays européens, et de nombreuses recommandations : Profitez de l’expérience de 295 décideurs du secteur de la construction !
Obtenir maintenant

Un code QR sur les composants fait le lien direct avec Projectviewer

Projectviewer est un outil numérique pour les monteurs qui les aide activement dans leur travail. Ce logiciel ressemble un peu à item Engineeringtool – mais c’est une sorte de version réduite qui ne sert pas à construire, mais à visualiser des projets. Il suffit de disposer de la référence CX. Toute construction issue d’item Engineeringtool et qui a été placée dans le panier d’achat dispose d’une telle référence unique au niveau mondial. Il est donc facile de partager des constructions. A cet effet, on peut utiliser la référence en question, mais aussi le code QR ou le lien sur la couverture de la documentation du projet. Si l’on dispose d’une copie imprimée de la documentation d’un projet, il suffit de scanner le code QR pour accéder directement à la visualisation dans Projectviewer sur un smartphone ou une tablette.

Il suffit de scanner le code QR sur l’étiquette d’un profilé pour voir dans Projectviewer où il doit être installé, et on peut obtenir d’autres renseignements .

L’avantage décisif pour le travail en montage est que chaque composant usiné est muni d’une étiquette avec code QR. Il suffit de scanner le code QR sur le profilé pour voir dans Projectviewer dans une représentation 3D réaliste où il faut l’installer. Une façon optimale de relier le monde analogique au monde numérique.

Le fait de scanner le code QR individuel sur l’étiquette ouvre directement Projectviewer sur un terminal mobile.

Grâce à la transition numérique : accéder à tout moment à des informations concernant le montage et plus encore

Tout est connecté : Dans Projectviewer, quelques clics suffisent pour atteindre la documentation d’un projet qui contient un résumé du projet, des informations sur les profilés à usiner, une projection à vues multiples avec les cotes intérieures et extérieures, une vue éclatée et une notice de montage. On peut l’utiliser sur site sur un terminal mobile ou bien l’imprimer. Il est facile de passer de Projectviewer à item Engineeringtool en vue de réaliser des adaptations, télécharger des données de CAO ou d’accéder au panier repasser commande. En cas de questions concernant un composant, on peut demander des informations (du catalogue) dans la fenêtre des propriétés à l’aide d’un bouton information. Projectviewer affiche aussi les dimensions des différents composants. La convivialité et une expérience client positive sont donc les priorités. Tous les participants au processus peuvent visualiser les informations nécessaires à tout moment. L’ensemble des informations est partagé de manière numérique intégrée, et non pas sous forme de documents joints à un e-mail.

Dans la notice d’assemblage 3D de Projectviewer, l’utilisateur peut voir sur des images animées comment et dans quel ordre se déroule l’assemblage optimal des composants.

Notice d’assemblage 3D animée : la digitalisation accélère le montage

Si vous avez déjà travaillé avec notre technique des profilés, vous le savez probablement déjà : Pour les projets d’une certaine envergure, ce n’est pas seulement la mise en place des composants, mais aussi le bon ordre qui compte. On peut ici parler d’une « stratégie de montage ». En effet, en fonction de l’ordre de montage, certains types de fixations peuvent se bloquer en raison de leurs propriétés techniques respectives. Dès à présent, Projectviewer dispose d’une nouvelle fonction qui ne montre pas seulement la séquence recommandée, mais permet également de la présenter de façon unique : Un clic sur le point « notice d’assemblage » suffit pour que Projectviewer calcule l’ordre d’assemblage optimal et présente le montage animé de chaque composant.  Avec chaque clic, on progresse dans la construction et l’opération peut être répétée à volonté.

– Christian Thiel, chef de produit et expert en utilitaires en ligne chez item

Nous proposons aux utilisateurs non seulement une notice d’assemblage 3D avec l’ordre de montage optimal, mais aussi toute une infrastructure d’information entièrement numérique dans Projectviewer. Elle fait le lien entre les mondes analogique et numérique et permet à toute personne concernée par le processus d’accéder rapidement aux informations nécessaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fait que les monteurs visualisent sur site sur leur terminal une séquence optimale du montage et ont de plus accès à toutes les informations importantes est un gain de temps appréciable. Il est inutile de connaître chaque composant dans les moindres détails puisque le logiciel bénéficie des années d’expérience accumulées par nos constructeurs. Même si le monteur a déjà envisagé une façon de procéder, il peut revérifier certains points et se préparer mentalement au travail. De plus, la notice d’assemblage 3D est à considérer non seulement dans le contexte de la digitalisation du montage, mais aussi de celle des produits item. Leurs propriétés, qui sont reprises par leurs représentations numériques dans item Engineeringtool et Projectviewer, constituent une logique sur laquelle se base la séquence de montage recommandée. En fin de compte, il s’agit toujours d’une proposition bien étudiée, mais une autre approche utile est bien évidemment possible.

La transition numérique et l’avenir de la construction mécanique vous intéressent ? Alors, ne cherchez plus : abonnez-vous au blog item en cliquant sur la case en haut à droite !